Secteurs
Distribution spécialisée
.
3
min

L’interview du Slip đŸ‡«đŸ‡·

Eliott
Eliott
2
February
2019
-
Mis Ă  jour le
24
.
09
.
2020
L’interview du Slip đŸ‡«đŸ‡·

Pour notre 4Úme édition du Client du mois, nous avons rendez-vous dans le Sentier à Paris au siÚge du Slip Français !

Nous avons la joie de vous présenter ce mois-ci 2 interviews :

Guillaume, son fondateur emblématique nous accueille dans la Maison du Slip pour répondre à nos questions sur son histoire, ses ambitions et nous partager ses conseils.

Nous avons Ă©galement eu le plaisir d’échanger avec Marie-Astrid, Directrice du DĂ©veloppement RĂ©seau du Slip Français pour lui poser nos questions sur son parcours et sur les process RH en place au Slip !

Le Slip Français a dĂ©sormais 15 boutiques en France et nous sommes fiers de les accompagner au quotidien dans la gestion du personnel de tous leurs points de vente. đŸ’Ș

Guillaume Gibault — Fondateur du Slip Français

Image for post

Le Slip Français en une phrase ?

“Vous voulez changer le monde, commencez par changer de slip !”

Si je propose une autre phrase :

“Le Slip Français c’est le seul slip du monde qui est fait avec beaucoup de bon sens.”

Vos objectifs pour 2019 en terme de slips vendus et de chiffre d’affaires ?

L’objectif 2019 c’est de continuer sur notre belle lancĂ©e : de faire une jolie marque de produits entiĂšrement fabriquĂ©s en France, localement et durablement.

Si tu traduis ça en chiffre d’affaires on a un objectif à 28M€ en 2019, donc costaud par rapport à 20M€ en 2018 :

  • de bien continuer Ă  lancer la Femme, qui est un gros levier pour nous,
  • d’ouvrir 4 nouveaux magasins
  • et de faire beaucoup de croissance web

En terme de produits on a fait 800 000 l’annĂ©e derniĂšre, donc l’objectif pour 2019 ça va faire quelque chose comme 1,6 Millions de produits vendus.

Pour la Saint Valentin, combien de déclaration en slips ?

Il y a eu pas mal de demandes, genre 35 ou 40 demandes de gens qui ont posĂ©s la question avec un slip de savoir si l’autre personne l’acceptait pour vivre sa vie ❀

Qu’est ce qui t’a donnĂ© envie d’entrer dans le monde du Slip ?

C’est un pari avec des potes de monter cette marque, ce qui me donne envie chaque jour c’est que franchement, c’est un mot magique le slip, qu’on se marre et qu’il y a toujours des nouvelles blagues à inventer !

Je pense avoir fait quelques interviews mais Ă  chaque fois il y a toujours des nouvelles questions et nouveaux jeux de mots, donc peut ĂȘtre que celle lĂ  sera encore un grand moment d’invention ;)

C’est un domaine qui est assez marrant, c’est quelque chose qui est trĂšs concret, les gens ont toujours une histoire de sous vĂȘtement, c’est assez inĂ©puisable.

AprĂšs le slip, tu as prĂ©vu de dĂ©poussiĂ©rer un autre vĂȘtement ? Pour info chez Skello on est des grands fans de marcels ;)

On fait des marcels !

J’adore la charentaise, je pense que sur les chaussons il y a un truc à faire, un truc à inventer :)

Chez Skello aujourd’hui on est 35 personnes et on prĂ©voit d’ĂȘtre 100 Ă  la fin de l’annĂ©e. On a vu la croissance assez folle du Slip, tu as des conseils Ă  nous donner ?

Bien recruter, et se dire les choses c’est vachement important : il faut que chacun dans la boĂźte dise les choses, c’est pas juste le patron ou la patronne qui dit “voilĂ  ce que l’on va faire”, il faut au quotidien, et ce n’est pas facile, arriver Ă  crĂ©er l’envie dans une Ă©quipe.

Que tout le monde sache oĂč l’on va, de dire les choses, de rĂ©pĂ©ter.

Donc en rĂ©sumĂ© faire un bon casting Ă  l’entrĂ©e, et derriĂšre vraiment faire en sorte que chacun se sente responsable du destin de la boĂźte.

Je pense que c’est un chemin qui n’est jamais gagnĂ©, en tout cas au Slip on essaie de se battre fort pour ça, et si j’ai un conseil Ă  vous donner c’est : ne lĂąchez pas, que personne dans la boĂźte ne lĂąche, et si y a un truc oĂč tu rentres le soir tu te dis “ah lĂ  on m’a fait c****”, le lendemain il faut le dire, c’est pas facile.

Des projets de dĂ©veloppement Ă  l’international ? Le Slip Français ça marche bien Ă  l’étranger ?

Pour l’instant on fait 10% des ventes Ă  l’étranger, par le site web et par le biais de revendeurs.

On a regardé on vend dans 174 pays !

Ce n’est pas encore une prioritĂ© car on a beaucoup d’autres chantiers, notamment dĂ©velopper la Femme dont je vous parlais.

On ira, mais pas tout de suite.

Ce sera avec la marque Le Slip Français ?

Oui avec la marque Le Slip Français, je pense que c’est un atout fort : il y a le nom français dans la marque !

Je dis souvent Ă  propos de Louis Vuitton qu’aujourd’hui tout le monde voit ça comme une marque incroyable, mais quand il a dĂ©marrĂ© tout le monde lui a dit “est-ce que tu es sĂ»r que tu veux garder ce nom lĂ  pour aller Ă  l’étranger ?”.

Donc il faut construire la marque qui va avec et bien raconter l’histoire !

AprĂšs Abbesses Ton Slip, Mon Slip Ma Bastille, La Capitole Du Slip, quelles seront vos prochaines ouvertures ?

On regarde 4 boutiques pour cette année, on verra ce qui marche, on regarde Cannes, Montpellier, Strasbourg, Nice.

On va faire tourner Skello encore sur ces nouvelles boutiques ;)

Pour les noms de boutiques on sollicite Ă  chaque fois notre communautĂ© sur Facebook, les gens sont bien meilleurs que nous d’ailleurs (rires) !

On vous a vu aux Césars vendredi dernier, bravo ! Quel sera le prochain coup du Slip ? Un défilé à la Fashion week ?

Image for post

Alors les prochains coups je ne peux pas les rĂ©vĂ©ler avant sinon ce n’est pas drĂŽle ! (rires)

Effectivement les CĂ©sars c’est chouette, c’est vraiment le genre de truc que l’on aime bien.

On se dit “le slip on a osĂ© au dĂ©but”, et en fait ce n’était pas un accident, c’est notre marque de fabrique, c’est ce que l’on aime faire.

Donc oui je suis trĂšs fier de nous, de toute l’équipe parce que pour tout le monde tu as l’impression que c’est un hasard, et forcĂ©ment ça ne l’est pas :)

Mais comme un bon magicien on ne rĂ©vĂšle pas les tours ! 🧙‍♂

Image for post

Un grand merci Ă  Guillaume pour son accueil et sa bienveillance !

Marie-Astrid Guillon — Directrice du DĂ©veloppement RĂ©seau

DĂ©sormais c’est Marie-Astrid qui nous prĂ©sente son parcours au Slip, son usage de Skello et ses challenges du moment.

Image for post

Parle-nous de ton rĂŽle au Slip ?

Le pĂŽle RH n’existait pas, on l’a crĂ©e il y a 6 mois et on l’a scindĂ© en 2 : la partie Retail et la partie SiĂšge, moi je m’occupe de toute la partie Retail.

Jusqu’ici j’étais un peu toute seule, enfin avec Johanna, qui a fini son stage chez nous en dĂ©cembre.

Du coup on a une nouvelle stagiaire, Cécile, qui nous a rejoint en février, donc on a eu un petit mois compliqué en janvier.

Mais maintenant tout reprend son cours, avec Skello ça nous aide vraiment, les plannings c’est quand mĂȘme plus simple !

Avant Skello on avait des vieux fichiers Excel horribles, on ne savait jamais quelle Ă©tait la derniĂšre version.

Entre toutes les boutiques, 15 maintenant, ça commence à faire !

Donc on est fans de Skello !

Guillaume nous en a un peu parlé, vous avez des nouvelles boutiques en vue ?

Oui on a un bon planning d’ouvertures cette annĂ©e ! On ouvre plusieurs boutiques en propre, donc on continue Ă  bien se dĂ©velopper.

On ouvre Ă©galement des corners de grands magasins, que l’on considĂšre comme nos propres boutiques puisque l’on a aussi nos propres Ă©quipes de vente, notre propre mobilier.

La prochaine en date c’est la boutique du BHV Ă  Paris : on commence Ă  avoir plusieurs petits noms, on ne sait pas encore mais un nom comme Le bazar dans le slip ça pourrait ĂȘtre pas mal, non ? (rires)

AprĂšs Abbesses ton Slip c’est dans la mĂȘme lignĂ©e 😃

Et ensuite on a plusieurs emplacements que l’on cible cette annĂ©e : Ă  Paris et en province.

Donc pleins de nouvelles ouvertures aussi de comptes Skello !

Et pleins de nouvelles formations pour Florian ! (rires)

Quel est ton plus gros challenge tous les jours ?

Mon plus gros challenge, ça a Ă©tĂ© et ça l’est encore : c’est faire en sorte que les Ă©quipes retrouvent confiance dans la partie RH.

Les informations donnĂ©es changeaient le lendemain car on se rendait compte que le modĂšle ne fonctionnait pas
 Donc on passait notre temps Ă  dire des choses et Ă  retro-pĂ©daler dans l’autre sens.

Maintenant on a Ă©tabli un fonctionnement clair, avec Skello et aussi avec PayFit. On a un process beaucoup plus fluide : du recrutement jusqu’au moment oĂč la personne se fait payer, c’était mon challenge !

L’onboarding est mis en place et ça c’est top !

On réussit à faire en sorte que les équipes soient contentes, donc normalement une partie du job est fait :)

C’est la rĂ©alisation dont tu es la plus fiĂšre ?

Comme je suis sur la partie RH depuis 3 mois, oui clairement c’est la rĂ©alisation dont je suis la plus fiĂšre, dans 3 mois je serai fiĂšre de pleins d’autres trucs :)

Tu es en charge de la partie RH depuis 3 mois, quel est ton parcours au Slip ?

Avant j’avais une casquette Directrice Commerciale et ensuite j’ai changĂ© de poste et je me suis occupĂ©e de tout le DĂ©veloppement RĂ©seau : c’est toutes les ouvertures de boutiques, concrĂštement de la recherche d’emplacement jusqu’à l’ouverture.

Quand je suis revenue de congĂ© maternitĂ© j’ai pris la casquette de RH Retail progressivement depuis novembre 2018 !

Comment as-tu connu Skello ?

On connu grùce à Jojo, mon ancienne super stagiaire ! Je revenais de congé maternité, elle était toute seule sur le doss, elle me dit :

“M-A Ă©coute, j’en peux plus des plannings ça change tout le temps, c’est horrible, franchement les fichiers Excel mĂȘme si on les met sur Dropbox ou autre, ce n’est plus possible, on ne s’en sort pas avec 15 shops managers.”

Du coup elle est partie regarder ce qui se passe sur le marchĂ©, et elle m’a dit :

“M-A, lĂ  j’ai trouvĂ© un truc trop cool, stp est-ce que tu peux essayer de le faire passer ?”

On a tout fait pour le faire passer, et vous connaissez la suite : en octobre on a commencĂ© Ă  utiliser Skello ! 🎉

Comment vous gérez les employés du Slip ?

Pour gĂ©rer les employĂ©s du Slip on utilise Slack, qui nous permet de communiquer : un chat interne oĂč l’on peut crĂ©er des groupes de conversations, des conversations directes avec chacun.

On communique beaucoup comme ça au quotidien, et c’est hyper ludique.

Sinon quand on veut cadrer les choses et se donner des informations un peu plus officielles, on les envoie par mail.

Et du coup tu fais quoi de toutes les heures qu’on t’a libĂ©rĂ© tous les mois ?

Ah ! Je fais un peu moins de paie, j’ai plus de temps pour les Ă©quipes et j’ai plus de temps pour le dĂ©veloppement rĂ©seau !

Infos pratiques :

Le Slip Français
Site Internet : https://www.leslipfrancais.fr/
Suivez l’actu du Slip sur Instagram et sur Facebook
Trouvez la boutique la plus proche de chez vous ici !

Image for post

‍

Articles similaires

Planifiez vos succĂšs !

Un accÚs complet aux nouveautés de votre secteur !
🙌 Votre email a bien Ă©tĂ© enregistrĂ©
Oops! Something went wrong while submitting the form.