Secteurs
RH
.
4
min

Les cinq tendances clés de 2019 pour la gestion de ses talents

Clélia
Clélia
14
May
2019
-
Mis à jour le
14
.
12
.
2020
Les cinq tendances clés de 2019 pour la gestion de ses talents

Comme plusieurs autres notions très tendances actuellement, la « gestion de talents » a vu le jour pour la première fois dans les années 2000, lorsque Internet a accéléré la mobilité des salariés et décuplé la concurrence entre les entreprises.

On parle souvent d’horizontalité, de variable, de rémunération globale pour motiver ses salariés et les conserver au sein de l’entreprise.

Devant tous ces débats et ces mots fourre-tout, on a pensé qu’un résumé des tendances actuelles de la gestion des talents pourrait vous être utile pour y voir plus clair !

Impliquer les collaborateurs dans la prise de décisions 🤝

L’épanouissement d’un salarié passe notamment par son sentiment d’implication et d’importance au sein de l’entreprise. Le fait de participer à la prise de décision pour des projets internes est ainsi très importante.

Bien souvent, les employés sont souvent laissés de côté et ne participent ni aux propositions d’idées, ni à leur validation. Un manque d’implication entraînant une baisse de l’engagement de leur part.

Pour impliquer ses collaborateurs, Danone a lancé en 2018 son programme “Une personne, une voix, une action”. Grâce à celui-ci, chaque salarié obtient une action du groupe, lui permettant de participer à la définition de la feuille de route de l’entreprise pour les années à venir.

Favoriser l’intrapreneuriat 💼

Permettre à ses employés de s’affirmer comme « entrepreneurs » au sein de l’entreprise est source de nombreux avantages, à commencer par favoriser l’innovation de l’établissement.

Des produits iconiques tels que le logo de Google ou la PlayStation chez Sony sont nés de l’intrapreneuriat. Chez Google, les employés ont ainsi 20% de leur temps de travail réservés à des projets libres.

Les établissements peuvent instaurer ce mouvement à des niveaux divers : un restaurant peut ainsi impliquer ses collaborateurs sur l’ouverture d’un nouvel établissement ou dans une moindre mesure, sur la définition d’une nouvelle carte.

Leur permettre de réfléchir à de nouveaux services ou produits est l’occasion de faire émerger de nouvelles idées, de favoriser la coopération entre les équipes et d’assurer la fidélisation de ses talents.

Assurer un suivi et des échanges réguliers 💬

Si les entretiens annuels sont des moments d’échanges importants dans le processus de gestion de talents, il est important de multiplier les points plus réguliers avec les salariés, pour instaurer une relation de transparence et basée sur la communication.

C’est une façon de donner aux employés l’impression d’être écoutés et surtout de pouvoir appliquer des changements si nécessaire, pour favoriser le bien-être du collaborateur.

De nombreuses solutions existent aujourd’hui pour simplifier ce suivi et la gestion de talents, comme par exemple TalentSoft, permettant de suivre toute la « durée de vie » d’un collaborateur, de son recrutement à sa gestion.

Optimiser la qualité de vie au travail 🌱

Thématique phare des dernières années, le bien-être au travail est devenu un critère prépondérant à la fois dans le choix d’une entreprise mais aussi dans la décision d’y rester.

Cette notion de qualité de vie est liée à des aspects aussi divers que la mise à disposition des outils et ressources nécessaires pour accomplir correctement une mission, le design des bureaux, la digitalisation des outils internes, les moments de convivialité et partage entre collaborateurs…

Ce bien-être peut ainsi s’optimiser de différentes manières et surtout peut varier selon les collaborateurs, nécessitant une approche individuelle, discutée lors du recrutement ou des entretiens annuels.

Favoriser la formation 🤓

Levier important dans la progression des talents, la formation est aujourd’hui un enjeu RH pour toutes les entreprises. C’est une façon de permettre à chaque de talent de monter en compétences, en s’adaptant à son expertise et son plan de carrière.

Les formations réalisées en interne permettent ainsi de suivre le collaborateur à toutes les « étapes de sa vie professionnelle » et l’accompagner dans sa progression, des formations pouvant ainsi l’aider à changer de poste et monter en grade.

Une logique appliquée aujourd’hui par exemple par la chaîne de restauration KFC, misant sur la formation pour la gestion de ses talents et l’identification de ses futurs managers.

Donc, plus aucune raison pour ne pas prendre soin de vos talents ! Mettez autant d’efforts dans leur recrutement que dans leur fidélisation. Car comme disait Peter Drucker (théoricien du management, pas du canapé rouge) :

« La raison d’être d’une organisation est de permettre à des gens ordinaires de faire des choses extraordinaires. »

Image for post

Articles similaires

Planifiez vos succès !

Un accès complet aux nouveautés de votre secteur !
🙌 Votre email a bien été enregistré
Oops! Something went wrong while submitting the form.