Notre Equipe
.
5
min

Comment fidéliser vos jeunes employés ?

Clélia
Clélia
31
March
2020
-
Mis à jour le
14
.
12
.
2020
Comment fidéliser vos jeunes employés ?

Souvent caricaturés dans les articles prétendant décrypter la génération Y ou les millenials, les employés les plus jeunes sont parfois regardés avec une certaine méfiance par les managers et RH des entreprises.

Alors que plus d’un quart des 18–29 ans sont peu ou pas attirés par un CDI, comment s’assurer de leur fidélisation au sein de l’établissement et limiter le turnover ?

Que se passe-t-il lorsqu’une situation exceptionnelle telle que l’épidémie covid-19 vient perturber le rythme de l’entreprise et met un stop à l’intégration des nouveaux ?

Si la généralité est une erreur à éviter, il existe néanmoins certains leviers particulièrement efficaces pour toucher cette génération sur-connectée et sur-sollicitée, et les conserver au sein de l’entreprise !

Diversifiez pour ne pas lasser 🤩

Qui dit sur-sollicitation dit aussi une lassitude plus grande et plus rapide. Ainsi, pour permettre aux employés les plus jeunes de se projeter et s’impliquer, inutile de discuter de plans de carrière sur cinq ans. Les projections se font sur l’année ou les mois à venir. Et pour ne pas lasser, leurs missions doivent être variées, et éviter d’être linéaires.

De moins en moins de salariés envisagent ainsi de rester en poste plus de deux ans : on change d’entreprise aussi vite qu’on voyage, créant des parcours où les expériences se définissent au gré des opportunités.

Un manager souhaitant retenir un de ces talents doit donc raisonner en projets plus qu’en périodes, et en proposer une succession excitante, dans lesquels ils pourront s’épanouir et prouver leur talent.

Ces objectifs se fixent donc sur le court terme, à l’occasion d’entrevues régulières ou lors d’un entretien annuel d’évaluation.

Si certaines de vos nouvelles recrues n’ont pas l’occasion de suivre l’onboarding habituel et sont forcées de rester chez elles en ce moment, il se peut que l’intégration soit difficile et que le sentiment d’appartenance tarde.

Ne vous laissez pas trop impacter par cette situation : les sessions de formation, si vous le souhaitez, peuvent être maintenues à distance ! De plus, s’il est difficile de former le nouvel arrivant par internet et de le mettre directement sur des projets concrets, pensez tout de même à l’intégrer aux conversations, de manière à ce qu’ils puissent suivre les discussions et se sentir impliqué. Profitez-en aussi peut-être pour lui faire lire des documents sur votre secteur d’activité, s’imprégner des présentations de l’entreprise, ou lui demander son avis ou son aide sur des missions qui ne seront pas forcément les siennes à l’avenir mais qui lui seront bénéfiques : la participation au service client, la rédaction d’articles, de newsletters, le nouveau discours commercial, un benchmark…

Donnez du sens et des responsabilités 🌝

Ces talents fuient souvent les grandes approches générales et impersonnelles.

À l’image des marques qu’ils achètent, consomment et plébiscitent, les jeunes cherchent des entreprises qui ont du sens et une histoire. Ainsi, pour les faire adhérer, prenez le temps de leur raconter l’histoire de l’établissement, sa culture et ses valeurs fondatrices.

C’est exactement ce que vous pouvez leur transmettre en période de confinement ! Ainsi, cette période ne sera pas du temps perdu. Toute cette compréhension globale de la culture corporate de votre entreprise, du concept, du branding sera un réel atout pour lui à l’avenir. Il est aussi nécessaire de donner du sens au rôle de ces profils en détaillant leurs responsabilités qu’ils auront et l’impact de celles-ci. Même si ceux-ci peuvent (et même doivent) être encadrés par des employés plus expérimentés, ils auront besoin d’un minimum d’autonomie pour évoluer, apprendre et démontrer leur valeur.

Enfin, l’une des spécificités de cette génération repose aussi sur une culture forte de l’entrepreneuriat : 3/4 des moins de 20 ans déclarent ainsi vouloir créer leur entreprise. Une spécificité à prendre en compte dans le management de ces talents, pouvant être transformée en atout pour l’entreprise en favorisant l’intrapreneuriat et en responsabilisant ces profils.

Faites donc leur sentir qu’ils ont leur mot à dire sur des prises de décisions en cette période de crise !

Multipliez les feedbacks 🔎

Encore plus que les autres employés de votre entreprise, les plus jeunes ont besoin d’avoir des retours réguliers sur leur travail pour apprendre et grandir. Ils ne sont pas nécessairement à la recherche de “modèles d’autorité à l’ancienne” mais plutôt de “coachs” qui sauront les motiver et les soutenir, même en cas de périodes difficiles.

Ce principe de feedback doit donc être appliqué régulièrement, en favorisant le feedback permanent : plutôt que des moments ritualisés, favorisez ces retours après les services, pour faire le point sur le positif autant que le négatif, sans jugement ni évaluation.

En télétravail, vous pourrez donc, pour les garder motivés, leur faire un retour quotidien sous un format “bilan de la journée”.

Donnez-leur de la flexibilité ✌️

Pour ne pas les étouffer et les inciter à partir, favorisez la flexibilité de vos talents les plus jeunes. Cette flexibilité commence par la définition de leurs responsabilités, en discutant avec eux des tâches et de leur fiche de poste.

Cette flexibilité porte aussi évidemment sur les horaires réalisées, en permettant d’offrir un peu de latitude, lorsque cela est possible, pour s’adapter à leur rythme et obligations. Plus que jamais en “remote”, votre salarié aura besoin d’être soutenu mais de sentir également que vous lui faites confiance. Tant que ce que vous lui assignez est fait, laissez lui gérer lui-même son rythme de croisière.

Il se peut qu’après une période si perturbante, vos jeunes employés aient envie de changer d’entreprise. Leur période d’onboarding ayant été différente et leur intégration plus lente… il est possible qu’ils préfèrent oublier ce mauvais souvenir en changeant immédiatement de structure. Pour éviter cela, multipliez les points de contacts et restez optimistes : faites leur sentir que les bonnes choses arriveront dans le futur et que vous êtes prêts à reprendre le rythme immédiatement lorsque le confinement sera terminé ! Et, sait-on jamais, peut-être souhaitez vous l’intégrer à un petit apéro d’équipe sur Zoom ?

À vous de prendre soin de vos talents les plus jeunes pour profiter de leurs forces et en faire les futurs grands de votre établissement ! 💪🤗

Articles similaires

Planifiez vos succès !

Un accès complet aux nouveautés de votre secteur !
🙌 Votre email a bien été enregistré
Oops! Something went wrong while submitting the form.